fbpx Comment choisir les bonnes chaussures ? | Clinique OPS

Comment choisir les bonnes chaussures ?

La chaussure de ville :

La chaussure idéale se rapproche du pied nu.  Elle doit juste protéger le pied contre les chocs (table, …), contre les sols agressifs et contre les variations de températures extrêmes.

LA CHAUSSURE IDÉALE DOIT ETRE : 

  

 • légère avec une semelle externe plate (sans talon et d’une épaisseur de 0,5 à 1 cm afin de protéger le pied),

 • fermée au coup de pied (lacets, velcro ou lanières),

•  avoir une semelle externe flexible (idéal en caoutchouc)

 • avec un contrefort solide à l’arrière du talon (afin d’éviter que le pied ne glisse latéralement sur la semelle externe de la chaussure). Il ne doit en aucun être rigide au risque de fixer le talon alors qu’il doit effectuer des rotations pour assurer une parfaite fonction du pied.

• avoir une semelle externe aussi large que votre pied (au talon, au médio-pied et à l’avant-pied) :

 

vérifiez que la chaussure n’est pas trop étroite par rapport à votre avant-pied et votre médio-pied. N’hésitez pas à comparer (par mesure) la largeur de votre pied avec la largeur de votre chaussure (à l’avant du pied et au milieu du pied).

JB Rodde

Evitez les chaussures trop larges, elles augmentent les bras de levier et réduisent la mobilité du pied.

 

 

Conseils :

- Si vous portez des chaussures à talon depuis longtemps, essayez de descendre progressivement la hauteur des talons.

- Si vous devez porter des chaussures à talons hauts régulièrement pour votre travail, alternez des chaussures avec différents talons et revenez au port de chaussures plates en dehors du travail (et à pieds nus à la maison).

 

Il existe à ce jour des marques qui proposent des talons interchangeables. Il est ainsi plus facile d’aller au travail avec un talon plat et de changer de hauteur de talon arrivé au travail.

Daniela Bekerman

Tanya Heath Paris

- A la maison, il est recommandé de marcher pieds nus ou avec de fins chaussons fermés à l’arrière du pied. Il faut bannir les sandales et les pantoufles ouvertes à l’arrière-pied. Elles demandent un agrippement des orteils et rendent le pied instable.

Evitez aussi les sandales avec des renforts qui soutiennent la voûte plantaire. Les soutiens de voûtes « passifs » empêchent le mouvement fonctionnel du pied et occasionne une diminution du travail des muscles des pieds. Il en est de même en été pour l’extérieur. Ce type de chaussures n’est pas adapté pour la marche.

- Pour les personnes souffrant de métatarsalgies (douleur sur les os des avant-pieds), il est préférable de porter des chaussures plates avec une épaisseur de semelle à l’avant-pied d’au moins 1cm. 

- Bien que les chaussures paraissent généralement fort confortables dès l’achat, cela ne veut pas dire que vous pouvez en faire un usage intensif sans préparation. On recommande d’y aller progressivement pour laisser le temps à la nouvelle chaussure de se former à votre pied …et à vos articulations de s’habituer à la nouvelle chaussure!

- Si vous avez une limitation d’amplitude de la cheville et que la position du pied nu à plat sur le sol vous fait mal, il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel de la santé. Il faut vérifier si la cause de cette gêne fonctionnelle est musculaire ou articulaire. 

 

Consultez les chaussures testées :